FAQ

Q : Quelle est la philosophie de création de banques de sons mise en oeuvre ici ?

Moins l’on retouche le son enregistré, davantage l’on respecte l’authenticité des sonorités des orgues historiques.

Il y a de nombreuses manières de créer des banques de sons d’orgues, essayons de détailler celle adoptée pour le projet Jeux d’orgues.

Le but n’est PAS de créer un orgue virtuel « parfait », tout simplement parce que de tels instruments n’existent pas dans la réalité. Plusieurs créateurs de banques de sons ont pour but de proposer des orgues toujours plus importants, avec le plus de jeux, et de nombreuses fonctions supplémentaires. Souvent même en modifiant beaucoup les sons enregistrés sur l’orgue original.

Notre but est ici, bien au contraire, de proposer des sons qui sont au plus près possible du son réel tel qu’on peut l’entendre sur l’orgue d’origine.

 

Q: Quel matériel d’enregistrement a été utilisé ?

La banque de son Jeux d’orgues 3 a été enregistrée avec des microphones à condensateur Rode, ainsi qu’une interface audionumérique Tascam.

L’enregistrement de la banque de sons Jeux d’orgues 2 – Stiehr-Mockers a été effectuée avec l’aide de Philippe Ozanne en utilisant le matériel suivant : enregistreur DAT Teac DA-P20, microphones à condensateur, carte son Sound Blaster Live!

 

Q: La banque de sons Jeux d’orgues 3 – Silbermann peut-elle fonctionner avec Hauptwerk Free Edition ?

Bien que la version complète d’Hauptwerk soit nécessaire pour charger la banque de sons en 24 bit, il est tout à fait possible d’utiliser Jeux d’orgues 3 – Silbermann avec Hauptwerk Free Edition, en la chargeant en 16 bit / mono (voir ici pour plus de détails).

Même chargée en mono, Hauptwerk recrée un champ stéréo, ce qui fait que le résultat sera joué en 16 bit / stéréo (qualité CD). En conclusion, Jeux d’orgues 3 – Silbermann est bien utilisable, avec un haut réalisme, avec Hauptwerk Free Edition.